Les petits riens qui font tout #6

« Encore? Encore un article des petits riens qui font tout? » Je devance les calomnies notoires. Oui, encore. D’abord, parce que j’aime ce format condensé et aussi parce qu’en ce moment, c’est la folie dans ma vie. Plein d’idées et pas assez d’heures dans la journée. Plein de choses à faire, d’endroits où être, mais aussi une famille à chérir et un toit à préserver. Plein d’engagements digitaux et mon job à temps plein à côté. Je frotte la lampe et je demande le don d’ubiquité avec option flouze. Pour les gens nés après les années 90 le flouze, c’est la thune. Et pour ceux nés encore après, la thune, c’est quand je brasse, que j’ai du bif, de la moula, du caramel. J’espère avoir touché un public inter-générationnel grâce à ces précisions. En effet, Shabby Karen se lit de 7 à 77 ans (car après on sait que t’as pas l’Internet René).

Dans cette nouvelle édition je vais te parler de calendrier de l’avent, de ma vie d’influenceuse, de voyance (oui, oui) et je finirai par te parler de victuailles. Car la bouffe, c’est la vie. Beau programme non?

Le compte à rebours a commencé

Jingle Bells, Merry Christmas, Ho Ho Ho! J-24 avant l’orgie de présents et de surconsommation. Sur Instagram, je vais vous proposer un calendrier de l’avent digital avec des idées cadeaux, des codes promo ou des concours jusqu’à Noël. Chaque jour, une surprise. La mère Noël reprend du service pour ma plus grande joie et aussi la vôtre, je l’espère. Ouvrez l’œil!

D’ailleurs en parlant de calendrier de l’avent. Après une liste d’idées, de colonnes pour et contre, de tergiversation, d’hésitation, de doutes, de réflexion, d’analyse graphique de mes besoins, j’ai trouvé mon calendrier de l’avent à J-1 (balance ascendante balance, You know what I mean)! Je ne voulais pas cette année, un calendrier de produits de soins comme j’ai pu en avoir les années passées. J’ai des produits en avance et soyons honnête, ils sont beaucoup trop nombreux. Je n’allais pas rajouter une couche à cette montagne déjà imposante. Mon choix s’est donc orienté vers le maquillage, ou la gourmandise. Je n’ai pas beaucoup de make-up, par contre j’ai quand même pas mal à manger. Vous l’aurez compris, j’ai choisi le ravalement de façade plutôt que de réjouir mon estomac. Mon narcissisme a primé. Winner : Ego contre kilos.

Et l’heureux gagnant est le calendrier MAC. J’ai été en partie spoilée du contenu et cet infime partie révélée contenait des produits que je comptais acquérir à court terme. Voilà qui a entériné ma décision. Une belle étoile trône sous mon sapin. Cette boîte n’est-elle pas de toute splendeur?


Influenceuse, tu seras

Et la galère, tu accepteras! ^^ Je ne vais pas me lancer sur les aspects négatifs de ce statut que j’accepte seulement depuis peu. J’en réserve un article tout entier où je pourrai déverser mes insatisfactions. It’s coming soon!

Je vais parler des aspects positifs dans ce court interlude. Ce que j’aime particulièrement, ce sont les évènements. J’en avais déjà parlé ici. Et cette semaine j’ai été plus que gâtée puisque j’ai assisté à 3 évènements pour mes diverses facettes. Un event beauté avec Polaar, un event « mummy » avec Clementoni et un event lifestyle avec My Little Box. Du BONHEUR!

Pourquoi j’aime autant ça? Car je rencontre à chaque fois des gens passionnés et passionnants qui parlent de leur marque avec ferveur et qui m’en apprennent beaucoup. J’en ressors souvent moins con, plus instruise et aussi gâtée (bah oui quand même). Je fais des rencontres et mon côté social est ravi! Je discute, je papote, je découvre et mes yeux brillent par tant de beauté, de nouveauté, de vie et surtout d’échange! Je suis par ailleurs, toujours honorée de recevoir des invitations.


Dans ma boule de cristal, je vois…

Non, en fait je dis des bêtises. C’était dans ses cartes qu’elle a tout vu. Qui ça? La cartomancienne/voyante que j’ai rencontré lors de mon récent évènement My Little Box. C’était ma toute première fois. Mon scepticisme primant. Je me suis jurée de rester la plus neutre possible, répondre par oui ou non, ou de simples acquiescements timides. Je me suis jurée de ne rien laisser transparaître pour voir si tout cela était vrai…

Et vous savez quoi? J’ai été plus que chamboulée. Je ne vais pas rentrer dans les détails de ce qu’elle m’a dit mais elle a été d’une précision déconcertante (deviner un projet futur précis dont elle ne peut avoir aucune connaissance, avec l’endroit géographique, etc), elle m’a cerné en 2 secondes (ma personnalité se voit peut-être sur ma tête ^^), et elle m’a donné des conseils. J’insiste sur ce point. Car je pensais qu’elle allait juste répondre à une question, ou faire un tirage général, mais non. C’est-à-dire que j’ai eu un coaching voyance. Du tonnerre ce truc! J’ai eu des conseils hyper précis, et je vous assure qu’elle est bluffante. Elle s’appelle Céline et voici son site si cela vous intéresse.


Food is life

Ou le gras, c’est la vie. Oui j’assume. J’assume cette gourmandise. Ce bon vouloir manger ( c’est pas français, je m’en fiche). Et cette semaine je ne vais pas te parle de un, mais de deux restaurants! Je ne vais pas te donner une idée, mais deux idées d’endroits où ton estomac te dira merci. Il s’agit de deux endroits particulièrement différents, mais qui ont la même finalité : satisfaire ton appétit.

Alors, je dois préciser que je ne suis pas devenue employée du Guide Michelin. C’est juste que nous n’avons pas eu les enfants pendant 24 heures. Cela arrive tellement peu souvent, qu’il est hors de question que je fasse à manger pour deux. Nous sommes donc sortis dîner, puis déjeuner le lendemain en amoureux.


Qui va piano, va sano

Ce n’est pas la première fois que je vais dans un restaurant Vapiano. J’avais déjà testé leur carte d’été. Et cette fois-ci, c’est la carte d’hiver que nous avons dégusté! Il y a des éditions limitées qui valent vraiment le goût (oui, merveilleux jeu de mot, je suis assez fière). Pour ceux qui ne connaissent pas, Vapiano c’est de la nourriture italienne (je précise quand même) et le concept est que les plats sont préparés devant vous, les pâtes sont fraîches et fabriquées chaque jour. Le cadre est lumineux et végétal. J’aime beaucoup.

Zuppa di Castagne, burrata dell’inverno, pasta al tartufo, pasta castagne e pecora puis bûche Amarena. Voici les victuailles qui ont régalées nos papilles.

Je ne suis pas là pour vous faire languir et une surprise vous attends au sujet de ce restaurant sur mon compte Instagram ce soir, dimanche 1er décembre à partir de 18h. Il s’agit de la première fenêtre du calendrier de l’avent digital! Un concours pour remporter un repas pour 2 personnes (valable en France et au Luxembourg). Ce concours est en collaboration avec la marque Vapiano que je remercie pour cette opportunité de vous gâter.


Comme une princesse

Nous nous sommes rendus au Château de Ferrières cette semaine pour y déjeuner. Vous ne le lisez pas, mais je parle comme Valérie Lemercier en disant ça. Au Château de Ferrières, il y a deux restaurants, le Baron pour les grandes occasions (demande en mariage, quand c’est pas toi qui paie, etc), puis le Chai, bistrot gourmet au cadre industriel mais chic. Nous avons été reçus comme des rois et reines (en même temps, c’est un château). Les plats sont excellents et c’est la première fois qu’un Monsieur avec une cravate me contait ses plats. Je l’ai écouté réciter les plats et leur histoire de feuille de brick avec passion. C’était fascinant.

C’est une adresse que je vous recommande vivement. Le Chai est une merveilleuse surprise et le cadre est vraiment majestueux. Je n’ai plus eu faim jusqu’au soir et j’ai zappé le goûter. C’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup. Ça veut dire que la quantité est suffisante et que ce n’est pas une crevette seule au milieu de mon assiette surplombée d’un jus de carottes en gouttelettes.


J’espère que tu as aimé mon article.

N’hésites pas à laisser un commentaire. Ça fait toujours plaisir.

Belle soirée!

Un commentaire sur “Les petits riens qui font tout #6

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.